PSiO® & SPORT : Stratégie de coping

Lazarus et Folkman définissent le coping comme « l’ensemble des efforts cognitifs et comportementaux toujours changeants que déploie l’individu pour répondre à des demandes internes et/ou externes spécifiques, évaluées comme très fortes et dépassant ses ressources adaptatives ».

Les athlètes doivent non seulement acquérir et maintenir un niveau élevé d’habileté sportive mais ils doivent développer un répertoire de stratégies pour répondre aux demandes spécifiques de ces contextes (Hardy,Jones,&Gould, 1996). Dans une certaine mesure, l’atteinte de leurs objectifs et leur bien-être est susceptible d’être influencée par leur capacité relative à faire face, plus ou moins efficacement, aux diverses exigences de la vie sportive (Gaudreau & Blondin, 2004a; Rijavec & Brdar, 2002). L’identification des sources de stress rencontrées par les athlètes et les influences différentes qu’elles exercent sur l’utilisation de stratégies de coping particulières a été l’objet de nombreux travaux

Des recherches expérimentales obtiennent des résultats consistants sur l’efficacité de l’utilisation d’un dialogue interne positif (Van Raalte, Brewer, Rivera, Petipas, 1994). Ces recherches montrent, en général, que le dialogue interne négatif est associé à de mauvaises performances, tandis que le dialogue positif prédomine lors des meilleures performances.

L’imagerie est un des processus les plus utilisés dans la préparation mentale des sportifs. Orlick et Partington (1988) rapportent que 99 % des 235 athlètes de leur étude déclarent utiliser l’imagerie et la grande majorité estime que ce processus a des effets bénéfiques sur leur performance. L’imagerie est définie scientifiquement comme une pratique cognitive, qui consiste à évoquer les caractéristiques d’un objet, événement ou processus absent de notre champ perceptif actuel, cet objet, événement ou processus appartenant au passé, au présent ou au futur (Murphy, Jowdy, 1992).

PSio & Sport – Fanny MAGOTTE

PSiO®: LA NOUVELLE STRATEGIE DE COPING !

Appareil le plus performant au monde pour travailler au niveau du subconscient, le PSiO® est l’outil indispensable dans la préparation physique et mentale de nos sportifs. En effet, cet appareil qui combine relaxation & luminothérapie va permettre aux sportifs de travailler sur la gestion du poids, la confiance en soi, le stress, … et bien d’autres encore et notamment sur les troubles du sommeil, empêchant ainsi le corps de récupérer.

Le brain mapping de l’étude de recherche (25ans de recherche en neuroscience) montre qu’après 10 minutes de stimulations audio-visuelles à fréquence variable on voit que les ondes de la relaxation (alpha) se sont répandues dans presque tout l’encéphale. Ceci témoigne de l’arrêt de la rumination et du ralentissement de l’activité au niveau cortical ; Pour rappel le cortex est la partie active dans la réflexion et l’analyse. Ce qu’on appelle les pensées de manière générales.  (Images : https://www.psio.com/fr/recherche-brain-mapping.html ; Vous retrouverez ici les études sur la performance :  https://www.psio.com/fr/recherche-etudes.html ).

Vivre passivement une séance de suggestions apaisantes, ou pratiquer activement la pleine conscience et la visualisation positive concourent à installer un nouveau métabolisme neuronal. Le PSiO® se profile comme une véritable opportunité pour aller naturellement, étape par étape, vers l’harmonie de l’esprit chez nos sportifs.  C’est la première fois qu’une solution aussi simple à mettre en place peut se retrouver sur la table de tout un chacun pour générer des pensées positives avec le support efficace de la lumière qui agit comme un puissant catalyseur.

Le PSiO® vous donne donc rendez-vous dans cet espace très privé qu’est votre havre de paix; un espace qui vous appartient à vous seul et qui ne demande qu’à prendre soin de vous…

Fanny MAGOTTE

Coordinatrice APA

Ambassadrice PSiO® spécialisée en Préparation mentale & Physique

0643825313 // direction@zenapa13.fr

https://www.psiostore.com/fr/socialNetworks/a19649-fmagotte/others/?t=neutral