Un Champion ça se prépare !

Un peu de sciences :

. Les mouvements demandant de la vitesse, comme ceux du sprinter, sollicitent les fibres à contraction rapide ; les mouvements demandant de l’endurance, comme ceux du marathonien, sollicitent les fibres à contractions lentes : les mouvements demandant de la force, comme ceux de l’haltérophile, sollicitent les deux types de fibres. 

. L’entrainement sportif permet de développer particulièrement le type de fibre nécessaire à l’activité sportive choisie. 

. L’entraînement physique régulier permet de ralentir le rythme cardiaque au repos tout en conservant un débit sanguin important. 

. L’entrainement physique régulier diminue le temps de récupération. 

. La consommation d’oxygène par minute (VO2max) varie selon les personnes et leur degré d’entrainement physique, dans la limite de leur prédisposition génétique. Plus la consommation par minute est élevée, plus elle augmente le potentiel physique d’endurance du sportif. 

. La respiration s’adapte aux besoins de l’organisme. Un rythme respiratoire inadapté, à la hausse ou à la baisse, entraîne des sensations désagréables, voire des malaises (hyperventilation ou dyspnée). 

. Le taux d’endorphines est également lié à la nature de l’activité physique. Les sports d’endurance ou à efforts fractionnés génèrent une sécrétion plus importante que les autres sports. 

. Le développement de la motivation intrinsèque, orientée vers la tâche favorise la réussite. 

. L’association des buts de résultat, de performance et de processus favorise la réussite et renforce la motivation. 

. La préparation mentale permet au sportif de développer « un mental de champion » et de renforcer sa confiance en lui. Il peut ainsi faire face aux difficultés (stress, échec, blessure, manque de confiance, manque de motivation, etc…) qu’il rencontre durant toute sa saison sportive. 

La sophrologie

Elle est un outil adapté pour répondre aux différents besoins du sportif amateur ou de haut niveau. Elle est d’ailleurs régulièrement proposée aux athlètes qui bénéficient d’une préparation mentale et ses mérites sont largement vantés par ceux qui l’ont pratiquée. 

Différentes études ont apporté la preuve que la visualisation permettait aux sportifs d’améliorer leurs performances, de faciliter leurs apprentissages, de développer des pensées positives, de favoriser la gestion de leurs émotions et que les athlètes les plus titrés l’utilisaient plus souvent que les autres. (McGraw-Hill Education, 2014).

Les séances vont permettre aux sportifs de prendre conscience de leur capacité à s’apaiser en évacuant l’anxiété générée par la compétition; permettre de se tranquilliser en éliminant les croyances négatives générées par ses expériences passées; permettre de se dynamiser; permettre de renforcer sa propre estime… 

C’est ici que le  PSiO® prend tout son sens. 

Les lunettes  PSiO®   sont un accélérateur de bien-être, qui combinent relaxation et luminothérapie, conçues après 25ans de recherche en Neuroscience, c’est un Brevet Mondial. 

Il existe de nombreux programmes établis en fonction du moment de la journée et un nouveau programme vient d’être créé en février 2020 pour la performance sportive :

Il permet de développer le geste juste, au bon moment, au bon endroit avec la force qui convient pour atteindre la performance optimale et votre pleine capacité en sport. Il dure 27 min.

 Par exemple il existe aussi le Programme Sport de Yves Wautier :

« Cette session est plus particulièrement destinée à augmenter votre performance sportive, à enlever des obstacles inconscients ou conscients qui vous sabotent et à installer, à leur place, de nouvelles façons de penser, réagir et vivre votre activité sportive. Cette séance vous permet de mieux gérer le stress de compétition, si vous êtes compétiteur, ou augmentera votre plaisir de jeu et votre capacité de détente et de performance. »

Les programmes sur La gestion du poids. Le poids est un paramètre important chez les sportifs. Les programmes vont permettre de se libérer du sucre, d’arrêter les grignotages. 

Et bien d’autres encore… ! 

Le JANZU

Le Janzu est un soin aquatique préconisé pour lutter contre les douleurs et raideurs musculaires, les migraines ou encore les maladies liées au stress, les troubles du sommeil, les phobies de l’eau…

L’eau et l’apesanteur vont permettre au corps de multiplier les sensations de détente physique et musculaire en invitant à laisser à l’eau ses angoisses. On parle de grand nettoyage. Le janzu est donc un soin recommandé pour les sportifs. 1h de profonde détente en eau chaude pour apaiser le coprs de toutes tensions.

Alors,

Alors, si vous aussi vous rêvez d’être un champion, que ce soit olympique, national, de votre rue ou encore être votre propre compétition, voici un programme de 25h de prise en charge à étaler sur 3, 6 ou 12 mois !

  • 7 Séances de Sophrologie
  • 3 Soins Janzu Harmonie
  • 5 Séances de PSiO
  • 10 Séances d’Activité Physique Adaptée

Tarifs : 320€/mois sur 3 mois ; 180€/mois sur 6 mois ; 99€/mois sur 12 mois.

Coordinatrice en Activité physique Adaptée, Sophrologue, Ambassadrice agréée PSiO®, je serais ravie de vous accompagner dans une prise en charge globale corps et esprit ! Contactez-moi au 06.43.82.53.13 ou via le mail direction@zenapa13.fr

Zenapatuto : 4-4-6-2 en 5 minutes

Sachez qu’une grande respiration suffit à inhiber 90% de la noradrénaline, une des hormones du stress.
Elle aide le cerveau à développer de nouvelles connexions, comme un engrais cérébral. La façon dont nous respirons, affecte directement la chimie de notre cerveau d’une manière qui peut améliorer notre capacité d’attention et améliorer notre santé cérébrale.
La respiration, contrairement à la digestion ou au rythme cardiaque, est l’une des rares fonctions corporelles sur lesquelles nous pouvons avoir de l’influence !

4-4-6-2 en 5 minutes késaco ?

Cette respiration est très vitalisante, elle améliore la concentration, permet d’échapper aux idées noires, permet de réduire le stress et de s’en libérer, d’évacuer les tensions physiques et les pressions mentales.

Prenez cinq petites minutes, où que vous soyez, pour renouer avec une forme d’apaisement. L’idée c’est de prendre le temps de respirer, d’en avoir conscience, de bien détacher l’inspiration, qui nous remplit d’énergie, et l’expiration qui, quand elle survient, nous fait ralentir le pouls et, en prime, diminue la tension artérielle.

Assis ou debout,
Inspirez par le nez pendant 4 secondes
Bloquez l’inspiration (= apnée haute) 4 secondes
Expirez par la bouche pendant 6 secondes
Bloquez l’expiration (= apnée basse) 2 secondes
Recommencez cette respiration de façon fluide et régulière pendant 5 minutes.
Les temps peuvent correspondre à des secondes, à des pulsations cardiaques, à des mots prononcés mentalement, ou encore au tic-tac d’une horloge !

Ce qui importe, c’est de garder le même rythme pendant cinq minutes. Au terme de cet exercice d’une déconcertante simplicité, faites une pause d’intégration pour prendre conscience de tous les effets bénéfiques positifs. Vous êtes détendus !

Bonjour tout le monde !

Après de nombreuses années en tant que Professeur d’EPS et d’APA dans de nombreux domaines d’applications, Fanny Magotte se lance en créant zenapa13

  • MASTER 2 STAPS APA ; Maitrise Nord-Américaine en Kinanthropologie
  • Certifiée Sophrologue-relaxologue par l’Ecole des Sciences du bien-être
  • Praticienne en Méditation de Pleine Conscience

Pourquoi des études en Activité physique adaptée ?

Afin d’être au plus proche des besoins des personnes prise en charge ; concevoir et animer des séances d’activité totalement adaptées (règles, matériel…etc…) ; pouvoir faire de l’individuel comme du collectif.  
 

Pourquoi la Sophrologie ?

Suite à de nombreuses blessures (fracture L1 et L2 ; double rupture totale du tendon d’achille ; multiples entorses…) elle se tourne vers la médecine alternative pour comprendre les causes de ses blessures ce que ne fait pas la médecine traditionnelle occidentale. Elle découvre ainsi énergétisme, magnétisme, shiatsu, le pouvoir des pierres, et se tourne naturellement vers la pleine conscience. Elle découvre ainsi la Sophrologie et se formera par la suite. 
Elle ne conçoit plus une prise en charge en activité physique sans la sophrologie (prise en charge globale corps et esprit)


Pourquoi zenapa13 🤩 ?

  • Un côté Zen pour la Sophrologie
  • Un côté APA pour l’Activité Physique Adaptée
  • Un côté NAP (=sieste en anglais) pour la relaxation
  • Et 13…  pour la localisation de l’exercice